JEREMI
Contactez-nous

Centre municipal des associations
Boîte F9 - 2 rue des Corroyeurs
21068 Dijon Cedex
Courriel : info@jeremi21.org

Tél./Fax : 03 80 42 82 59

Laissez-nous votre message.
 

Le paludisme

Programme d’appui à la lutte contre le paludisme dans le district sanitaire de OUAHIGOUYA (2007 – 2011)

 

Dans la continuité des actions précédentes, JEREMI a commencé en 2007 un nouveau projet de lutte conte le paludisme chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans.
Ce projet d’une durée de 4 ans s’étend sur le district sanitaire de Ouahigouya et va concerner une population de 110 000 habitants (30 000 en zone rurale, 80 000 en zone urbaine), et s’étendra à terme sur 13 Centres de Santé (6 ruraux et 7 urbains).

 Cette action a été inspirée par les acteurs des précédents projets qui se sont trouvés confrontés quotidiennement à ce fléau mondial où l’Afrique paie le plus lourd tribut (2 millions de morts en moyenne chaque année dans le monde, soit plus que le sida, dont 80% sont en Afrique). 
 

  L'action en partenariat
 

Le paludisme est l’une des 3 endémies (avec la tuberculose et sida) ciblée par l’OMS. C’est la 1ère cause de mortalité et de consultations du pays, responsable de la diminution de 1,5% du PIB. Cette action est réalisée en appui aux directives officielles du Burkina Faso, en partenariat avec les laboratoires SANOFI AVENTIS (Impact Malaria)- lire- et l’Association des Burkinabés de Bourgogne (ABB) en France ; l’association AMMIE, le Centre Pédiatrique PERSIS BURKINA dans le pays.

  
 

 

 

 Le financement ....
 

....est assuré par des fonds publics. Ministère des Affaires Etrangères (MAE), Ministère de l’Intégration, de l’Immigration, de l’Identité Nationale et du Développement Solidaire (MIIIDS) et par des partenaires locaux : Mairie de Dijon, Conseil Général, Conseil Régional.
Après une étude épidémiologique sur le terrain réalisée en octobre 2007 par une équipe composée de membres de JEREMI (dont un infectiologue du CHU de Dijon) et des responsables du District et de la Région Sanitaire, le projet est entré dans sa phase active.

 

  
  En 2007- 2008  
 

  • Recrutement d’une coordinatrice  du projet. 
  • Sensibilisation de la population aux problèmes du paludisme (causeries, pièces de théâtre, spots radio) assurée par des animatrices burkinabé recrutées et formées au projet.
  • Création d'un outil de formation à la lutte contre le paludisme (Boîte à Images).
  • Formation du personnel de santé du département de Tangaye : infimiers, agents santé villageois, accoucheuses villageoises, gérants des dépôts pharmaceutiques.  
  • Approvisionnement et distribution de moustiquaires imprégnées longue durée
  • Prise en charge thérapeutique : Traitement préventif intermittent chez la femme enceinte par le FANSIDAR, traitement des crises simples par l’ASAQ, une nouvelle association antipaludique (amodiaquine / artemisine), traitement des crises graves par kits palu.
  • Une enquête entomologique a été confiée au Centre National de Recherche et de Formation sur le Paludisme à partir de novembre 2008

 
  Et en 2009..... 

 

  • recrutement du coordinateur médical burkinabé depuis janvier 09
  • construction d’un poste anti paludisme au niveau de la zone rurale de Tangaye dans lequel tous les composants de la lutte contre le paludisme seront mis en œuvre. Aux actions préventives précédentes pourront s’ajouter l’assainissement des zones humides et la pulvérisation d’insecticides intra domiciliaire et la destruction des sites larvaires.
  • formation aux tests de dépistage rapide.
  • poursuite du programme de formation des agents de santé.
  • une seconde enquête épidémiologique a été réalisée en octobre et novembre 2009 par 2 missions de JEREMI en renforcement des équipes du District et de la Région Sanitaire, dont les résultats seront fournis au cours du premier semestre 2010.

 
Parmi les résultats attendus en fin de programme :
 

 • Réduire de 25% la mortalité et la morbidité lié au paludisme dans la zone géographique concernée.
 • Mise à disposition du traitement présomptif dans 100% des foyers ciblés.
 • Utilisation à 100% du traitement intermittent anti paludique chez les femmes enceintes.
 • Mise à disposition de moustiquaires imprégnées longue durée d’action pour 100% de la population cible.

 

 

 

 Evaluation de fin de programme

 

 lire Bilan 2012

mobile surveillance kit application spy iphone microphone cydia espionner telephone intelligent link spytic iphone espionner iphone 3gs ios 5 outils espionnage pc application suivre un portable a distance logiciel espion portable avis comment dГ©tecter un logiciel espion sur son mobile espionner un iphone 4 a distance logiciel espion sms iphone 6 Plus