JEREMI
Contactez-nous

Centre municipal des associations
Boîte F9 - 2 rue des Corroyeurs
21068 Dijon Cedex
Courriel : info@jeremi21.org

Tél./Fax : 03 80 42 82 59

Laissez-nous votre message.
 

Les maladies transmissibles

Programme de lutte contre les maladies transmissibles dans le district sanitaire de OUAHIGOUYA (2011 - 2014)

Renforcement des capacités des structures sanitaires périphériques et appui aux communautés

Résultats du programme paludisme - phase 1

 

A la fin du précèdent programme de lutte contre le paludisme (2007-2011), le bilan des activités étaient encourageant, tant à travers le suivi régulier des indicateurs, que par la dernière enquête menée en octobre 2011 qui ont permis de constater dans la zone touchée par les activités :

  • une baisse du taux d'impaludation significative
  • une augmentation de la férquence des structures sanitaires (actuellement au nombre de 7 dans le département de TANGAYE)
  • un recours quasi exclusif aux ASBC ou aux Centres de Santé en cas d'accès palu suspecté (mise en place de la PECADO -prise en charge à dominicile- dans 50% des centres de santé, résultat encore non évalué)
  • une augmentation de 40% des consultations pour paludisme non compliqué
  • une diminution de 50% des cas de paludisme grave
  • une utilisation des TDR multipliée par 5 en 4 ans
  • une large couverture des familles en moustiquaires imprégnées

 lire le rapport final fin 2011

 

 

Pourquoi une phase 2 ?

 

En dépit de tous ces motifs de satisfactions, les points négatifs sont encore nombreux :

 

  

  • Le poste paludisme construit et inauguré en juillet 2010 n'est qu'un lieu de formation, aux fonctions encore très sous utilisées
  • L'accès aux soins de premier recours dans les communautés villageoises est encore peu performant et dépit du début de mise en oeuvre de la PECADO (prise en charge à domicile)
  • De plus, émane du district sanitaire la demande d'un appui au programme de lutte contre la tuberculose pour les adultes et les jeunes enfants, la prise en charge des infections respiratoires aigües, pouvoyeuse de mortalité dans cette tranche d'âge, et souvent facteur de co-morbidité avec le paludisme.

 

Ces constatations et cette demande ont amené à la construction d'un nouveau programme pour :

 

  • perpétuer les acquis de la lutte contre le paludisme
  • valoriser la sructure du poste paludisme en le faisant évoluer vers un centre de lutte décentralisé contre les maladies transmissibles (dépistage et traitement)
  • faire évoluer le CSPS de Tangaye vers un Centre Médical en y ajoutant une structure de prise en charge des maladies contagieuses, en particulier la tuberculose.

   

Le financement

 

Les fonds engagés à côté des fonds propres de JEREMI pour cette phase 2 proviennent :

  • d'une subvention du Ministère de l'Intérieur (service d'aide internationale et à la solidarité)
  • du soutien du laboratoire sanofi
  • de l'aide renouvelée des collectivités locales (Mairie de Dijon, Conseil Régional)
  •  

Les objectifs

  • obtenir une baisse de la morbidité et de la mortalité de la tuberculose, du paludisme et des infections respiratoires aigues dans le district sanitaire de Ouahigouya.

 

La tuberculose  

 

Améliorer la stratégie DOTS (directly observed treatment short-course) 
Améliorer le dépistage et la prise en charge de la co-infections TB/VIH
Améliorer les conditions d'accès aux soins pour les populations vivants en zone rurale
Développer la prévention de la tuberculose en améliorant le dépistage précoce et la prise en charge des cas.

 

 

 

Le paludisme

  •  améliorer la prise en charge de la maladie chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans
  • renforcer l'utilisation des moustiquaires
  • développer le traitement préventif intermittent chez les femmes enceintes
  • améliorer la prise en charge du paludisme grave dans les formations sanitaires
  • lutte anti-vectirielle dans les zones d'habitations et leur périphérie.

 

 

Les infections repiratoires aigues

  •  améliorer la prévention des infections respiratoires chez les jeunes enfants
  • soutenir les campagnes de vaccinations concernant les maladies tropisme respiratoire (rougeole, vaccin pentavalent)
  • développer le traitement précoce, communautaire des infections respiratoires aigues, en mettant à disposition des ASC des kits de traitement spécifiques en conformité avec les orientations nationales
  • améliorer la prise en charge des infections respiratoires aigues au niveau des CSPS.

 

Stratégies mises en oeuvre à partir de 2012

 

Les stratégies employées pour le développement des activités  viennent en appui à celle du Plan d'Action du District Sanitaire de Ouahigouya. Le projet apportera un appui en 6 points :

 

Formation - recyclage 

  • des agents de santé ( formations sanitaires à la prise en charge des maladies transmissibles : traitement, suivi thérapeutique et biologique, dépistage de l'entourage)
  • des animatrices mobiles (information, éducation et communication), suivi et soutien des personnes sous traitement antituberculeux
  • des agents communautaires (prévention, dépistage et traitement tuberculose, paludisme, infections respiratoires aigues) 

 

Un guide d'information de la tuberculose destiné aux agents de santé a été élaboré en 2013 en partenariat avec :

  • ABB (Association des Burkinabé de Bourgogne)
  • le District sanitaire de Ouahigouya et les soutiens financiers du programme

Une seconde édition a été élaboré a avec le Programme National du Burkina Faso dont 8000 exemplaires ont été imprimé et acheminé au Burkina à destination du PNT (programme national tuberculose), rendu possible grâce au financement de SANOFI.

 

  

Prévention

  •  surveillance des cas de tuberculose en cours de traitement
  • prévention de la tuberculose dans les groupes à haut risque
  • mise à disposition des moustiquaires imprégnées de longue durée et des médicaments de la  TPI

 

 

Dépistage - traitement

  •  mise à fisposition des moyens de dépistage et de diagnostic de la tuberculose (analyses de crachats, radiographie)
  • appui à la DOTS
  • mise à disposition  des tests de diagnostic rapide du paludisme
  • dépistage précoce des maladies respiratoires du jeune enfant afin de mettre en oeuvre un traitement simple, rapide et efficace
  • surveillance de la bonne observance du traitement mis en route contre la tuberculose
  • mise à disposition des traitements des cas de paludisme simple, du paludisme grave et TPI
  • mise à disposition des traitement de référence contre les infections respiratoires
  • la recherche des tousseurs chroniques dans la communauté et leur référence vers les formations sanitaires

 

    Supervision - suivi - évaluation

  •  la supervision s'adresse à tous les acteurs de la mise en place du programme (agents de santé, gérants MEG, animatrices, ASC etc.....)
  • le suivi sera assuré par la collecte continue des données et les réunions du comité de pilotage

 

Soutien psychosocial aux personnes malades par des visites à dominciles

 

Implication des ASC

 Elles assureront l'appui aux animatrices dans les activités d'IEC et dans la recherche des tousseurs et leur accompagnement vers les formations sanitaires.

 

 

 

 

mobile surveillance kit application spy iphone microphone cydia espionner telephone intelligent link spytic iphone espionner iphone 3gs ios 5 outils espionnage pc application suivre un portable a distance logiciel espion portable avis comment dГ©tecter un logiciel espion sur son mobile espionner un iphone 4 a distance logiciel espion sms iphone 6 Plus